Mécanique du projet

Deux associations phares pour l’incubatrice

La Fédération de la Ligue Démocratique pour les Droits de la Femme –FLDDF- Gère pour l’instant l’incubatrice et coordonne ses actions.

C’est l’équipe technique de la FLDDF de Ouarzazate qui anime les ateliers avec les femmes et applique les outils d’éducation populaire avec perspective de genre fourni par Quartier du Monde.

« Des outils avec perspective de genre »: c’est à dire… des outils respectant l’égalité homme/femme, autant dans le contenu que dans la forme, et ayant pour visées finales la conscientisation aux différentes inégalités liées au genre.

Cette équipe accompagne les femmes dans la transformation de leur projet d’Activités Génératrices de Revenus vers des entreprises sociales et solidaires avec Perspective de Genre. La FLDDF Ouarzazate forme les facilitatrices à l’alphabétisation populaire, à la conscientisation aux inégalités genrées et à la sensibilisation à la question des droits des femmes des associations du territoire.

L’incubatrice partage par la suite, les outils et méthodes d’intervention développée avec de ses participantes au sein du réseau de la FLDDF, possiblement avec la création d’un guide sur les ateliers d’éducation populaire avec perspective de genre. Pour permettre la naissance de projets semblables dans d’autres régions du Maroc ou renforcer le travail d’intervention auprès des femmes dans d’autres centres FLDDF locaux.

Besoin de ressources pour aller de l’avant…

Les activités de l’incubatrice ont lieu pour l’instant dans les locaux de la FLDDF Ouarzazate dans l’attente d’un local indépendant. Pour le moment, l’incubatrice n’a pas de soutien financier lui permettant d’être indépendant. C’est Quartier du Monde qui finance donc le travail de l’équipe permanente de l’incubatrice et lui offre un soutien au niveau des outils d’intervention. Des stagiaires internationales, subventionnées par leur pays d’origine, viennent aussi se joindre ponctuellement à l’équipe de l’incubatrice.

Accompagner des groupes dans un processus d’action collective et de transformation sociale, ça prend du temps ! On ne change pas la société du jour au lendemain ! Et le Maroc nous l’enseigne bien, chaque chose vient en son temps…

L’incubatrice tient à poursuivre ces activités à long terme. Elle veut aussi pouvoir rejoindre plus de femmes et renforcer ces liens avec les coopératives de la région. Elle aspire à être un espace offert aux femmes pour se retrouver entre elles, alors que dans la société marocaine, si peu d’espace public leur sont ouverts et encore moins réservés ! Elle est donc toujours en quête d’un local indépendant. Un local qui pourrait servir pour les ateliers d’alphabétisation populaire, les rencontres des groupes et le lancement des activités d’AGR (cuisine, couture, etc.).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s