1er groupe: activités de mars à avril 2015

On veut du leadership positif!

Qu’est -ce qu’un bon leadership? En quoi est-il nécessaire à un projet de groupe?

Notre expérience à créée notre propre définition: Partant du postulat que nous possédons toutes en nous quelque chose d’une leader, d’une meneuse, il s’agit de l’utiliser au profit du groupe, à bon usage collectif. Par exemple, quelqu’un aillant un bon leadership: une personne qui favorise des actions, en pensant au bien être de tout le monde dans le groupe. Une personne ayant un leadership négatif: une personne qui écrase les idées des autres au profit des siennes.

IMG_0542

Pour travailler ce leadership dans le groupe déjà constitué, il paraissait essentiel de revenir sur certains freins identifiés à l’intérieur du groupe: les absences, le manque de confiance en soi, le manque d’assiduité, la mauvaise organisation, etc. Nous avons mis en scène une situation concrète: une commande de brioches à réaliser. Un groupe où l’organisation est idéale, et un groupe  où la commande ne peut même pas se faire tellement les freins du groupe empêchent la commande d’être réalisée. Les petites scènettes ont fait suite à un débat organisé.

Et croyez-nous, on a bien ri!

La ligne du temps collective 

Nous avons utilisé et adapté au contexte local du groupe de Ouarzazate l’outil de la ligne du temps collective, transmis par Quartier Du Monde, pour travailler le leadership avec perspective de genre.  La ligne du temps collective a été réalisée en plusieurs séances et a favorisé une réflexion collective du groupe de femmes concernant différentes thématiques : un retour sur le chemin parcouru par le groupe, se rappeler les objectifs communs du projet, permettre l’identification des étapes concrètes restant réaliser pour les atteindre et une réflexion concernant l’organisation nécessaire pour y arriver.

1- Le chemin parcouru

Les 2 premières séances de la Ligue du Temps collective ont consisté en un retour sur les ateliers passés pour faire émerger apprentissages acquis par les participantes et les partager aux femmes qui se sont jointes au groupe récemment. Cela a aussi été l’occasion de faire ressortir les moments forts vécus par le groupe : réussites/problématiques. .

IMG_0442

Chaque femme ont une à une représenter par dessin au début de la frise les différents ateliers passés. Ont ainsi été représentés plusieurs ateliers, tels celui du mur, la formation de la chambre de commerce, les activités d’AGR, les différents travaux en groupe, l’atelier de la machine… Mais, plus que les ateliers, ce sont surtout les temps forts ressentis par les femmes qui ont été représentés. Elles étaient fière de parler des victoires vécues par le groupe : la solidarité, l’avancement de leur projet de restaurant, les rencontres faites à l’association, remporter le concours sur la présentation de leur projet à la chambre de commerce, etc. Elles ont aussi parlé des difficultés du groupe : le défi de la ponctualité, de la participation irrégulière des femmes et le problème que représente le partage du savoir avec les absentes.

2- L’objectif commun du groupe

IMG_0515

 Le travail de la ligne du temps s’est poursuivi par une séance ayant pour objectif d’identifier les rêves communs à toutes les femmes du groupe, soit de déterminer les objectifs à l’origine leur projet collectif. Pour ce faire, nous avons eu recours au symbole, soit à celui du nuage qui représente les rêves individuels, puis collectivisés. Chaque femme a dans un petit nuage, écrit ses rêves et projets associés à leur participation à l‘incubatrice. Elles ont affiché leur nuage dans le local où se tiennent les rencontres pour ne pas perdre de vue leurs rêves. Ensuite, les femmes se sont mises sur les objectifs qu’elles partagent et les ont écrits dans un gros nuage collectif. Ce nuage représente ce qu’elles viennent chercher à l’incubatrice et ce qu’elles veulent réussir dans leur projet. Le gros nuage a été accroché au bout de la ligne du temps, car c’est le cap vers où le groupe s’en va!

3-Actions à réaliser pour le projet

IMG_0523

 L’outil de la ligne du temps a été complété par une dernière séance qui a permis au groupe de femmes de dégager les différentes actions précises restant à faire pour réussir leur projet, de même que l‘ordre dans lequel ces activités devraient être réalisées. La réflexion a d’abord été initiée par une dynamique rappelant les différentes étapes proposées pour la création de projets d‘AGR telles qu’apprises lors de la formation de la chambre de Commerce. Par la suite, les femmes se sont prêtées à l’exercice d’identifier les actions concrètes associées à chacune de ces étapes concernant leur propre projet et les ont ajoutés à la fin de la ligne du temps.

 Stratégies d’organisation du groupe

Dans l’optique de continuer le travail sur le leadership avec perspective de genre dans le cadre d’atelier concret permettant l’avancement du projet ESS choisit le groupe de femmes, un atelier réalisé en deux séances à ouvert une porte à la réflexion sur l’organisation du groupe. À travers des exercices de théâtre, les femmes ont mis en scène le déroulement d’une commande où tout se déroule à la perfection et le déroulement d’une commande où tout se passe mal. Puis, en se basant sur ces exemples, elles ont fait ressortir les éléments qui caractérisent une bonne organisation et une mauvaise organisation. Elles ont par la suite appliqué cette réflexion à leur projet de restaurant et d’AGR pour songer à des stratégies leur permettant d’améliorer leur mode d’organisation et la circulation du pouvoir au sein du groupe. C’est un atelier qui a permis d’amorcer la réflexion sur le leadership avec perspective de genre.

Poursuite des Activités Génératrices de Revenus (AGR)

Le groupe de femmes a commencé  et poursuit la réalisation d’activités génératrices de revenues ponctuelles. Ces activités consistent en des commandes de pâtisseries à réaliser. Les femmes commencent ainsi déjà à se monter une clientèle pour leur projet de restaurant et à se doter et perfectionner leur mode d’organisation pour répondre à la demande.

Échanges de savoirs en cuisine

IMG_0348

Afin de s’échanger et renforcer les savoir-faire que les femmes du groupe possèdent en cuisine, elles prévoient des moments où elles réalisent ensemble des recettes qu’elles souhaitent commercialiser pour leur projet. Ces moments sont aussi l’occasion pour réaliser une évaluation des coûts, de la quantité et du temps de préparation de chaque recette. En recueillant ces informations, les femmes sont par la suite en mesure de fixer les prix pour la vente de leurs pâtisseries lors des AGR. Lors de ces activités d’échange de savoir-faire en cuisine, les femmes ont déjà cuisiné : des M’selmens (début mars), des brioches (mi-mars) et des Chabakyas (mi-avril).

Les ateliers d’alphabétisation en français

Des ateliers d’alphabétisation en français se tiennent au début de chaque rencontre du groupe de femmes de l’incubatrice (deux fois par semaine) depuis la mi-mars. Ces ateliers ont été offerts à la demande des femmes du groupe qui jugeaient nécessaire d’avoir une maîtrise minimale du français écrit et parler afin de mettre sur pied leur projet de restaurant, qui s’adressera plus particulièrement à une clientèle touristique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s